#1 - Message de présentation et de bienvenue

Dernière mise à jour : 7 mars

Tous les matins je me réveille avec une pensée principale, une phrase, qu’il me tient à cœur d’écrire quelque part, de raconter ou d’exploiter artistiquement. Ou tout simplement, un récapitulatif des choses à faire dans la journée.

Il arrive aussi que ces pensées soient les synthèses d’une situation, des solutions à mettre en œuvre pour faire évoluer un projet et contribuer à vivre de manière aussi épanouissante que possible compte tenu des circonstances que nous ne contrôlons pas toujours.


Voilà bien des années que je me suis interdit les tergiversations oiseuses et les états d’âme qui affaiblissent le corps et l’esprit.

Aussi j’ouvre l’œil avec des idées constructives, en contemplant ma petite meute de chiens qui s’éveille au même rythme que moi, s’étire, baille, et vient réclamer les câlins non négociables du matin.


Tout cela est bien attendrissant, mais voilà que je surprends WELCOME à un petit jeu qui me déplaît profondément : elle vient d’attraper dans sa gueule la patte arrière de SMILE et mime une morsure. SMILE se roule sur le plancher tandis que les trois autres chiens le saluent dans une mêlée de mâchoires ouvertes tout en émettant des vocalises et des grognements amicaux.

Pourtant WELCOME semble partie dans une autre course, elle s’emporte subrepticement dans le jeu où tous se contrôlent, et silencieusement elle attrape entre ses dents, sans serrer, l’autre patte arrière de SMILE qu’elle se met à agiter en secouant la tête de gauche à droite.

J’ai mis fin dans l’instant à cette incivilité venue du fond des âges, cet atavisme du prédateur qui a tendance à ressortir chez elle parce qu’elle dépasse les limites trop rapidement à mon gré dans le jeu. C’est une attitude que je ne peux tolérer. Mes chiens sont aimables entre eux, font preuve d’attention les uns envers les autres, afin de ne pas se faire mal, ce que j’apprécie, et que j’encourage. Je ne perds toutefois jamais de vue la possibilité d’un dérapage et j’interviens dans l’instant au cas où cela se produit, par un « NON ! » très ferme, avant que la situation ne devienne incontrôlable.


Pour aujourd’hui, je n’ai pas eu à aller plus avant. WELCOME a compris et s’est calmée. Cela a interrompu mes cogitations lesquelles avaient pour objet la manière dont j’allais communiquer de manière régulière avec les visiteurs de mon site sylviedphoto.com.


Cette petite histoire tiendra donc lieu de présentation initiale, et j’espère que vous me pardonnerez cette entrée sur les chapeaux de roue : après tout, ces chiens de Madagascar, que j’aime tant, ces rescapés de la mort, sont les sujets privilégiés de mes explorations photographiques, les sujets autour desquels s’articulent toutes mes réflexions et mes actions, que j’ai maintenant envie de partager dans cet espace.

Un aperçu candide de Welcome, photo d'identité
Welcome

 

30 vues

Posts récents

Voir tout